Certainement l’un des plus talentueux saxophonistes ténors de Jazz jamais produit par l’Afrique, Jean-Jacques Elangué trace un sillon profond d’un jazz à l’écriture racée qui va à l’essentiel et n’oublie jamais le swing. Ses collaborations innombrables tant dans le Jazz mainstream que dans la world music lui ont permis de faire une moisson d’influences qui rejaillissent dans ses deux projets :

  • Shades of Ouidah avec Alain Jean-Marie (piano), Simon Goubert (Drums) et Manu Marchès (Contrebasse)

Depuis 2009, il existe un mythe sur un album enregistré par cet incroyable quatuor mais jamais sorti. Dans le jazzdom français, cela reste un mystère puisque seulement quelques personnes ont pu écouter ce joyau.

Après 10 années au cours desquelles il a dirigé, entre autres aventures musicales, Kelin-Kelin Orchestra, le premier Big Band dédié à la musique camerounaise, il a décidé de ressusciter ce projet avec la même équipe. La nouvelle se répand rapidement en Europe que le quartet Shades of Ouidah est de retour !

  • Monk meets Africa! avec Sangoma Everett (Drums) and Hervé Samb (Guitare)

Réunir l’un des meilleurs batteurs américains installé en Europe avec le plus original des guitaristes de jazz africains est l’idée derrière la création de ce trio. Les arrangements très fins écrits par Jean-Jacques Elangué apportent de puissants rythmes africains qui cadrent parfaitement avec la syncope complexe de la musique de Monk.

 

 

  1. Auklatak Jean-Jacques Elangué 3:00
  2. Private Phone Number Jean-Jacques Elangué 6:39
Regarder Tom McClung, Jean Jacques Elangué and Mincone Stefano- jazzahead! (Live in Bremen, Germany)